Cogi’tec : un exemple alsacien d’intelligence économique mutualisée

Arrêtons de penser l’intelligence économique individuellement, mutualisons les efforts !

© http://cogito.alsaeco.comCogi’tec est une plate-forme mutualisée entre pôles de compétitivité alsaciens visant à mettre en place un programme de veille et d’intelligence économique. Cet outil doit permettre aux entreprises participantes d’accéder à des informations stratégiques permettant par exemple de se placer sur de nouveaux marchés et améliorer leur compétitivité.

Chaque entreprise, quelle que soit sa taille, aurait intérêt à surveiller l’évolution de son secteur d’activité, de veiller son marché, d’identifier les concurrents ou encore être sûrs de la solvabilité d’un partenaire. Souvent pensé individuellement par chaque dirigeant d’entreprise, l’intelligence économique requiert beaucoup d’investissements. Il faut en effet procéder à un audit, élaborer les besoins réels de l’entreprise en termes de recherches d’information et ensuite analyser les informations pour en ressortir les signaux faibles bénéfiques à l’entreprise. Les coûts financiers ainsi que les contraintes de temps sont souvent critiques pour les petites entreprises aux moyens financiers limités et qui n’ont pas accès à des experts pouvant les aider à mettre en place un projet d’intelligence économique.

Un succès régional

Présenté lors des Search days par Laurence Marcelli, directrice associée d’iScope, éditeur de services de veille, le projet Cogi’tec a permis de réaliser une plate-forme de veille basé sur Keywatch avec le concours de l’Agence pour la diffusion de l’information technologique (ADIT) qui a aidé à concevoir les interfaces utilisateurs. Les plate-formes sont crées à partir des mots clefs définis pour chaque axe de veille et pour les secteurs d’activité avec des conseillers en IE de la CCI Alsace. Les informations sont partagées et des communautés d’intérêts ont été crées. Par exemple, les entreprises, travaillant dans le secteur du développement durable et de l’environnement, partagent les mêmes sources et les mêmes communautés d’intérêt dans lesquelles on trouve des articles sur l’écotaxe, sur les propos de la ministre de l’Écologie Ségolène Royal etc. Ensuite, chaque personne, chargée de la veille dans son entreprise, peut analyser le corpus de sources et faire part à son dirigeant de ses découvertes.

Collaborant par la mutualisation des informations et bénéficiant de l’aide d’experts, les petites structures peuvent être plus facilement sensibilisées à l’adoption d’un programme de veille et aux gains stratégiques qu’elles peuvent en retirer pour accroître leurs activités et leurs possibilités d’expansion. Rassemblant plus de 300 utilisateurs sur la région alsacienne, le projet Cogi’tec et la CCI Alsace aident les entreprises partenaires à essayer de capter une part des marchés publics de 130 milliards d’euros.

Proposant une mutualisation originale de développement de l’intelligence économique, le projet Cogi’tec est une idée nouvelle et pourrait utilement être développé auprès d’autres pôles de compétitivité français.

Publicités