Trouver une place pour l’IE dans l’entreprise

L’intelligence économique reste perçue comme une discipline nouvelle utile à la stratégie mais dont la place est difficile à identifier.

Startup Stock Photo

Crédit : Startup Stock Photo

De mon expérience d’apprenti, d’étudiant et de spécialiste malgré moi du marché de l’emploi, je remarque une certaine difficulté des entreprises à définir la place de l’intelligence économique (IE) dans leur structure. Pourtant dans la société de l’information, l’IE devrait être au cœur des entreprises. Au-delà des querelles de définitions, l’objectif de l’IE est de fournir aux décideurs les informations qui permettent la décision.

Alors pourquoi ces difficultés ? Organisations trop figées, résistance au changement, place dans la chaîne de valeur, contexte de crise… Commençons par le contexte : si on analyse les spécificités culturelles françaises on constate une certaine importance de la hiérarchie et une verticalité forte. Cela signifie que pour qu’ils soient actés, les changements doivent être imposés par le haut, le plus souvent par la direction générale.

Ajoutons à cela une résistance au changement, c’est un phénomène naturel qui n’est en aucun cas limité à nos frontières. Pour autant ajouter cette résistance à la culture hexagonale permet de comprendre pourquoi l’IE n’est pas aussi développée en France que dans certains pays.

Continuons cette énumération par la place de l’IE dans la chaîne de valeur. Etudié par Michaël Porter, c’est l’une des bases pour l’organisation du travail dans les entreprises. Dans cette chaîne de valeur, l’IE n’a pas de place attitrée, elle est au croisement de toutes les fonctions. C’est donc une fonction support qui pour fonctionner efficacement doit aller chercher des ressources dans toutes les autres fonctions et les redistribuer selon les besoins.

L’IE, absente des organigrammes

Enfin intéressons-nous à un point conjoncturel, la crise ou l’enchaînement des crises qui depuis la fin des années 2000 impose des contraintes supplémentaires. Ces contraintes représentent une limitation des investissements par des difficultés à obtenir des financements pour les fonctions supports de la chaîne de valeur, dont l’IE.

Pour comprendre un peu mieux les enjeux, il faut d’abord se dire que « l’information » qui intéresse les acteurs de l’IE, c’est celle qui est pertinente car elle permet de se poser les bonnes questions ou apporte des éléments de réponses à ces questions. C’est donc une toute petite fraction de l’infobésité ambiante. Dans ce contexte, qui se pose les questions importantes dans l’entreprise ? Dans ce système, ce sont les décideurs qui sont des responsables des départements (marketing, communication, produits, pays et autres) qui sont établis dans une organisation figée et perméable au changement.

At the crossroads, Thomas Guignard

At the crossroads, Thomas Guignard (Flickr) Licence CC BY-NC-SA 2.0

La difficulté principale de l’IE dans cette organisation est donc de se jouer de toutes ces contraintes pour trouver sa place au carrefour de tous les départements qui font l’entreprise. Pour ce faire, avant de traiter l’information, l’IE doit s’impliquer en tant que rassembleur capable de coordonner et faire participer tout le monde.

Ainsi si la décision est la finalité, les moyens sont avant tout humains et organisationnels. Les responsables d’IE doivent donc surtout animer les réseaux pour faire participer l’ensemble des ressources humaines. Dans ce contexte, l’IE a bien une place stratégique mais n’a aucune place dans les cases normées des organigrammes de nos entreprises et des lignes budgétaires, elle doit se reposer sur les managers opérationnels pour se développer dans chaque service et se coordonner au plus près de la direction stratégique…

Publicités

Une réflexion sur “Trouver une place pour l’IE dans l’entreprise

  1. AB dit :

    Bonjour,

    Votre article est tout à fait juste. J’ai eu exactement le même ressenti à l’issue de mon stage pour mettre en place une cellule d’IE et mes préconisations pour la poursuite de cette cellule était de se positionner au centre de l’information, entre collecte et diffusion.

    Mais l’IE étant un investissement sur moyen-long terme, il a été difficile de justifier la création d’un poste et de cette cellule. Fort dommage…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.