L’Afrique, un continent d’avenir pour l’intelligence économique ?

Continent ayant reçu le plus d’investissements directs à l’étrangers en 2015, l’Afrique est devenu le continent d’avenir vers lequel se tournent les puissances mondiales et émergentes. Une aubaine pour le secteur de l’intelligence économique…

Capture d’écran 2016-05-19 à 14.46.48

Guy Gweth, ancien élève de l’Ecole de Guerre Economique, fondateur de Knowdys, un des meilleurs cabinets d’intelligence économique en Afrique. Crédit : Benjamin OMBE / Wikipédia (CC BY-SA 4.0)

Le marché français de l’intelligence économique (IE) est tellement concurrentiel, que l’on peut se demander si des opportunités se présentent ailleurs. Le continent africain est une destination de choix, d’autant qu’il accuse une croissance soutenue d’environ 5,5 % par an depuis 2009 (selon la Banque mondiale). En 2015, le continent a reçu le plus d’investissements directs à l’étrangers (IDE) après l’Amérique du Nord, soit 60 milliards de dollars. Mais les opportunités d’affaires sur le marché africain ne peuvent se concrétiser sans la connaissance des enjeux locaux. En ce sens, les cabinets d’IE ont totalement leur place pour accompagner les entreprises étrangères mais aussi locales dans leur prospection en leur fournissant des études de marchés ou encore des services de due diligence indispensables. Lire la suite

Publicités

Les fonds d’investissement au coeur de l’intelligence économique africaine

Dans une approche stratégique, l’intelligence économique peut jouer un rôle déterminant pour les fonds d’investissement dans leur choix d’investissement en Afrique.

Nairobi_Flickr_Demosh

Nairobi, capitale économique du Kenya. Cette ville, aux infrastructures modernes, est un bon exemple de l’engouement des fonds d’investissement pour l’Afrique. Crédit: DEMOSH / Flickr (CC BY-NC 2.0)

La croissance africaine estimée à 6% par le Fonds monétaire international (FMI) d’ici à 2017 ne fait qu’attirer les fonds d’investissement. L’instabilité politique et le manque de transparence dans l’environnement financier et juridique sont les principales difficultés rencontrées par les investisseurs. L’intelligence économique (IE) dispositif coordonné de collecte, d’analyse, de diffusion et de protection de l’information utile aux décideurs en vue de créer de la valeur et réduire les risques, peut jouer un rôle d’accompagnement des fonds d’investissement dans leur choix d’investissement en Afrique.

Lire la suite

L’intelligence économique au service de la ville de demain

L’intelligence économique permet aux entreprises françaises au travers de la mise en place de systèmes de veille de se développer dans ce marché clef. 

Smart_City_Cube

Crédit : D. R.

En 2050, 75% de personnes vivront en ville. Cette urbanisation croissante, les contraintes environnementales et énergétiques associées amènent les villes à repenser leurs transports, l’éclairage public, le mobilier urbain etc. Les nouvelles technologies ou TIC sont la solution au développement des villes du futur ou smart city.

Il n’existe pas UNE définition de la ville intelligente, en effet, chaque ville va définir la ville intelligente selon son histoire, ses caractéristiques sociales et topographiques qui lui sont propres. Certaines villes feront le choix du « green », en réduisant l’impact des déchets et en cherchant une gestion optimale. D’autres villes vont choisir d’innover et de proposer de nouvelles solutions pour se déplacer, optimiser sa consommation d’énergie ou encore donner accès à une consultation avec sa mairie par le biais d’une application…

Lire la suite

L’intelligence économique : moteur de la Côte d’Ivoire

Le concept d’intelligence économique se répand en Côte d’Ivoire et contribue activement à l’objectif de marché émergent à l’horizon 2020.

Le centre des affaires d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Le centre des affaires d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Crédit: Koko Taillé / Flickr (CC BY-NC 2.0).

L’intelligence économique (IE), dispositif coordonné de collecte, d’analyse, de diffusion et de protection de l’information utile aux décideurs en vue de créer de la valeur et réduire les risques, peut jouer un rôle déterminant pour permettre à la Côte d’Ivoire d’accéder au statut de marché émergent d’ici à 2020. Les professionnels de l’IE l’ont bien compris, notamment Jean-Michel Lavoizard, fondateur du cabinet Aris-Intelligence ou Marc Amand, directeur associé d’Ileads Consulting, pour ne citer qu’eux. En effet, les autorités ivoiriennes sont confrontées à des défis structurels notamment la poursuite de l’amélioration du climat des affaires, un secteur financier plus actif et innovant pour accompagner le secteur privé et le renforcement des capacités des TPE/PME.

Lire la suite

Cogi’tec : un exemple alsacien d’intelligence économique mutualisée

Arrêtons de penser l’intelligence économique individuellement, mutualisons les efforts !

© http://cogito.alsaeco.comCogi’tec est une plate-forme mutualisée entre pôles de compétitivité alsaciens visant à mettre en place un programme de veille et d’intelligence économique. Cet outil doit permettre aux entreprises participantes d’accéder à des informations stratégiques permettant par exemple de se placer sur de nouveaux marchés et améliorer leur compétitivité.

Chaque entreprise, quelle que soit sa taille, aurait intérêt à surveiller l’évolution de son secteur d’activité, de veiller son marché, d’identifier les concurrents ou encore être sûrs de la solvabilité d’un partenaire. Souvent pensé individuellement par chaque dirigeant d’entreprise, l’intelligence économique requiert beaucoup d’investissements. Il faut en effet procéder à un audit, élaborer les besoins réels de l’entreprise en termes de recherches d’information et ensuite analyser les informations pour en ressortir les signaux faibles bénéfiques à l’entreprise. Les coûts financiers ainsi que les contraintes de temps sont souvent critiques pour les petites entreprises aux moyens financiers limités et qui n’ont pas accès à des experts pouvant les aider à mettre en place un projet d’intelligence économique.

Lire la suite

L’IE au service du développement ?

Le développement apparaît parfois comme un terme galvaudé évoquant des jeunes européennes posant avec des enfants africains pauvres mais souriants. L’intelligence économique (IE) est quant à elle associée au monde de l’entreprise et au secteur privé. Comment un métier de consultant en col blanc peut-il se conjuguer avec le domaine du développement  ?

22772017351_3f4743778e_k

Crédit : DFID – UK Department for International Development (CC BY 2.)

Du fait de l’orientation bienfaisante de leurs activités, les ONG de ce secteur échappent à la pure logique de rentabilité entrepreneuriale, là où les entreprises semblent vouloir utiliser l’IE pour maximiser leur efficacité. Une synergie est pourtant possible entre l’IE et les projets de développement économique. Ces derniers pourraient utiliser l’IE comme un outil essentiel à la détection des menaces et des opportunités propres à leur secteur. L’identification en amont d’acteurs clés et d’écueils (techniques, financiers ou juridiques) faciliterait la conduite de projet et renforcerait son efficacité.

Lire la suite

L’intelligence économique intégrée à une politique d’État: le cas du Sénégal

L’optimisation de la politique économique, de la sécurité alimentaire et environnementale, défis majeurs de l’État Sénégalais. Dans quelles mesures le recours à l’intelligence économique contribue-t-il au développement du Sénégal ?

Senegal_Export_Treemap

Exportation au Sénégal Haussmann, Cesar Hidalgo, et.al. Creative Commons Attribution (CC BY-SA 3.0)

En 2004, les parlementaires sénégalais ont voté une loi dite agro-sylvo-pastorale dont le but est essentiellement de promouvoir le développement de la sécurité économique, l’équité sociale et la durabilité environnementale du pays. Conscient qu’un pays ne peut émerger sans une réelle politique de management de l’information stratégique, l’État sénégalais adopte l’approche française de l’IE. Cette approche s’inspire des suggestions formulées dans le rapport de l’Assemblée parlementaire de la francophonie qui comporte les différentes définitions du concept d’intelligence économique.

Lire la suite