L’intelligence émotionnelle, l’autre IE

L’intelligence émotionnelle constitue un management personnel prometteur. Elle aide à prendre les bonnes décisions stratégiques et à saisir les opportunités : bref à être plus performant. Mais le Vieux continent s’en méfie encore.

Crédit : Biologycorner / Flickr (CC BY-NC 2.0)

Crédit : Biologycorner/Flickr (CC BY-NC 2.0)

L’intelligence émotionnelle (IE) est la capacité à gérer ses émotions, principalement par la méditation (ou mindfulness). Bien qu’embryonnaires, les recherches sur l’IE semblent montrer des effets bénéfiques dû à une conscience augmentée. La prudence reste de mise.

Objet d’étude « exotique », les programmes cliniques sur l’intelligence émotionnelle ont dissipé la méfiance des scientifiques dans les années 90. Les pratiques visant à lutter contre la douleur, le stress, les troubles de l’humeur ont été élargies aux sciences cognitives, discipline dédiée à la description et à l’explication des processus de la pensée. On étudie désormais des applications sociétales de l’IE dans l’éducation, le monde carcéral, l’espace de travail, notamment dans l’industrie numérique.

Lire la suite

La chasse aux drones est ouverte

De petits drones qui survolent des centrales nucléaires françaises ? Il n’en fallait pas plus pour déclencher une course à l’armement anti-drone. Tour du monde des solutions.

Le DroneDefender de la société américaine Battelle projette un faisceau éléctromagnétique pour immobiliser un drone (Credit : Battelle)

Le DroneDefender, conçu par la société américaine Battelle, projette un faisceau éléctromagnétique pour immobiliser un drone. Il est encore à l’état de prototype (Credit : Battelle)

Les récents survols des centrales nucléaires françaises par de petits drones ont suscité l’émoi des pouvoirs publics. Toutefois, le risque que représente l’utilisation malveillante des drones ne se limite pas à la France. A la fin 2014, l’armée chinoise a ainsi mobilisé un millier de soldats et des dizaines de véhicules, rien de moins, pour appréhender les utilisateurs d’un aéronef non identifié. Ce pays aurait même récemment mis au point un système anti-drones à base de rayon laser, capable d’abattre de petits engins dans un rayon de deux kilomètres. Confiante en son efficacité, la Chine compte déployer ces dispositifs dans les zones sensibles ou lors d’événements sportifs.

Lire la suite

Les fonds d’investissement au coeur de l’intelligence économique africaine

Dans une approche stratégique, l’intelligence économique peut jouer un rôle déterminant pour les fonds d’investissement dans leur choix d’investissement en Afrique.

Nairobi_Flickr_Demosh

Nairobi, capitale économique du Kenya. Cette ville, aux infrastructures modernes, est un bon exemple de l’engouement des fonds d’investissement pour l’Afrique. Crédit: DEMOSH / Flickr (CC BY-NC 2.0)

La croissance africaine estimée à 6% par le Fonds monétaire international (FMI) d’ici à 2017 ne fait qu’attirer les fonds d’investissement. L’instabilité politique et le manque de transparence dans l’environnement financier et juridique sont les principales difficultés rencontrées par les investisseurs. L’intelligence économique (IE) dispositif coordonné de collecte, d’analyse, de diffusion et de protection de l’information utile aux décideurs en vue de créer de la valeur et réduire les risques, peut jouer un rôle d’accompagnement des fonds d’investissement dans leur choix d’investissement en Afrique.

Lire la suite

Quelle place pour le veilleur stratégique en entreprise ?

Nous avons mené une enquête pour mieux comprendre les enjeux du métier de veilleur stratégique en entreprise.

18216378086_51e98c5bfe_z

Crédit : Steven Pisano (CC BY-NC 2.0)

Cet exercice a pour but de confronter notre idée du métier à la réalité en interrogeant des professionnels de l’intelligence économique (IE). Mon objectif à long terme étant de travailler dans la veille stratégique, j’ai effectué mon enquête auprès de professionnels dans ce domaine. Quelles sont les caractéristiques inhérentes à ce métier? Qu’est ce qu’il faut valoriser pour trouver un poste dans la veille stratégique?

Travailler dans la veille stratégique requiert la mobilisation de certaines compétences incontournables: une bonne connaissance des outils de veille, des sources techniques et une qualité rédactionnelle avérée. Cela exige aussi des compétences humaines à fortes valeurs ajoutées telle que des qualités relationnelles et une ouverture d’esprit recherchées sur le marché du travail. Le chargé de veille stratégique doit savoir analyser avec rigueur et minutie l’information mais aussi transmettre les résultats de veille à un public pas toujours initié. Ses capacités de synthèse et son honnêteté intellectuelle, lui seront d’une grande utilité.

Lire la suite

L’intelligence économique au service de la ville de demain

L’intelligence économique permet aux entreprises françaises au travers de la mise en place de systèmes de veille de se développer dans ce marché clef. 

Smart_City_Cube

Crédit : D. R.

En 2050, 75% de personnes vivront en ville. Cette urbanisation croissante, les contraintes environnementales et énergétiques associées amènent les villes à repenser leurs transports, l’éclairage public, le mobilier urbain etc. Les nouvelles technologies ou TIC sont la solution au développement des villes du futur ou smart city.

Il n’existe pas UNE définition de la ville intelligente, en effet, chaque ville va définir la ville intelligente selon son histoire, ses caractéristiques sociales et topographiques qui lui sont propres. Certaines villes feront le choix du « green », en réduisant l’impact des déchets et en cherchant une gestion optimale. D’autres villes vont choisir d’innover et de proposer de nouvelles solutions pour se déplacer, optimiser sa consommation d’énergie ou encore donner accès à une consultation avec sa mairie par le biais d’une application…

Lire la suite

Trouver une place pour l’IE dans l’entreprise

L’intelligence économique reste perçue comme une discipline nouvelle utile à la stratégie mais dont la place est difficile à identifier.

Startup Stock Photo

Crédit : Startup Stock Photo

De mon expérience d’apprenti, d’étudiant et de spécialiste malgré moi du marché de l’emploi, je remarque une certaine difficulté des entreprises à définir la place de l’intelligence économique (IE) dans leur structure. Pourtant dans la société de l’information, l’IE devrait être au cœur des entreprises. Au-delà des querelles de définitions, l’objectif de l’IE est de fournir aux décideurs les informations qui permettent la décision.

Alors pourquoi ces difficultés ? Organisations trop figées, résistance au changement, place dans la chaîne de valeur, contexte de crise… Commençons par le contexte : si on analyse les spécificités culturelles françaises on constate une certaine importance de la hiérarchie et une verticalité forte. Cela signifie que pour qu’ils soient actés, les changements doivent être imposés par le haut, le plus souvent par la direction générale.

Lire la suite

L’intelligence économique : moteur de la Côte d’Ivoire

Le concept d’intelligence économique se répand en Côte d’Ivoire et contribue activement à l’objectif de marché émergent à l’horizon 2020.

Le centre des affaires d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Le centre des affaires d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Crédit: Koko Taillé / Flickr (CC BY-NC 2.0).

L’intelligence économique (IE), dispositif coordonné de collecte, d’analyse, de diffusion et de protection de l’information utile aux décideurs en vue de créer de la valeur et réduire les risques, peut jouer un rôle déterminant pour permettre à la Côte d’Ivoire d’accéder au statut de marché émergent d’ici à 2020. Les professionnels de l’IE l’ont bien compris, notamment Jean-Michel Lavoizard, fondateur du cabinet Aris-Intelligence ou Marc Amand, directeur associé d’Ileads Consulting, pour ne citer qu’eux. En effet, les autorités ivoiriennes sont confrontées à des défis structurels notamment la poursuite de l’amélioration du climat des affaires, un secteur financier plus actif et innovant pour accompagner le secteur privé et le renforcement des capacités des TPE/PME.

Lire la suite