Le big data : du service à l’asservissement

Entre déterminisme et soumission volontaire, les données de masse interrogent nos libertés fondamentales. Des préoccupations toutes philosophiques !

9276962702_57d9bfddd4_o

Crédit : Jeremy Keith (CC BY 2.0)

« Nous fabriquons ces calculateurs, mais en retour ils nous construisent », avertit le sociologue Dominique Cardon. Il paraît urgent de dépasser notre fascination pour l’efficience du big data dans différentes filières. Ici, des CV sont analysés par des robots, tandis que la masse salariale est pilotée par des algorithmes censés anticiper les départs à la retraite. Là, dans l’aéronautique, les données massives et connectées entraînent une baisse considérable du temps d’identification et de localisation de l’origine d’une panne. Quant à nous, flattés dans nos goûts par les suggestions personnalisées issues des bases de données, nous consommerions plus et mieux.
En somme, les données de masse seraient de meilleures données, pour optimiser la gestion des risques : « big data is better data ». Ainsi, jusque dans les institutions, on voudrait pouvoir se reposer sur les algorithmes pour prévenir la criminalité, aux Etats-Unis comme en Europe.

Lire la suite

Publicités

L’intelligence territoriale au-dessus des nuages

Depuis 2005, le pôle de compétitivité Aerospace Valley regroupe les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées autour d’un même enjeu : élever ce territoire au rang de leader mondial dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués. Un défi pleinement réussi.

a330neo

Juillet 2014: l’A330 Neo, le dernier-né de la gamme Airbus, prend son envol. Crédit : Airbus.

Il est vrai que les chiffres laissent rêveur… Premier secteur exportateur en France, l’aéronautique représente 320 000 emplois au niveau national et une croissance de 9% en 2013. Dans le Sud-Ouest, c’est avant tout près de 126 500 emplois que l’Insee estime directement concernés par cette filière.

Au-delà d’un carnet de commande bien rempli, le succès de la filière aéronautique dans le Sud-Ouest s’explique également par l’engagement de l’État et des deux régions partenaires, Aquitaine et Midi-Pyrénées. Cet engagement s’opère par le biais du pôle de compétitivité Aerospace Valley.

Lire la suite